Ep4 – Zététique ! Esprit critique, es-tu làààààààaaaaa ?

Invoquer les esprits

Hier, en toute fin d’article, nous avons prévu d’invoquer l’esprit critique. Je vais appeler Zététique. Vous connaissez ?

Aujourd’hui, nous allons invoquer les esprits des sciences paranormales !

Cet article fait partie d’une série

Je me suis lancé le défi de publier 31 articles en mars 2021 pour faire un tour d’horizon de la science. Celui-ci est le quatrième publié (le premier est le sommaire du défi visible ici)

Le champ de la science est limité au monde matériel.

Il existe des champs d’investigation sur lesquels la science n’a rien à dire comme l’art, la littérature, la fiction, la poésie, les croyances, les religions, StarWars.

Par contre, si une affirmation de quelque chose de ces champs touche au monde matériel, alors la science peut inférer dans la question.

Une anecdote raconte :

Le Pape Jean Paul II dit à l’astrophysicien Stephen Hawking :

« Ce qu’il y a après le big bang c’est pour vous, et ce qu’il y a avant, c’est pour nous ! »

Mais en fait, ce n’est pas comme cela que ça fonctionne. La science est compétente pour répondre à toute question sur le monde matériel. Les nouvelles théories de gravitation à l’ébauche éliminent toutes la singularité primordiale, l’atome primitif qui « explose » en créant l’univers.

L’avant Bigbang est devenu matériel, donc scientifique. Même si on n’a absolument aucune certitude de ce qui s’est passé à ce moment précis du début de notre univers.

Une science des phénomènes paranormaux : La Zététique

Etudier l’efficacité des sourciers, l’existence de fluides énergétiques empruntant des chakras, de fantômes ou étudier des phénomènes étranges comme les crop-circle dans les champs de blés nécessite une science à part entière.

En utilisant la méthode scientifique, les connaissances et les principes de la science, des chercheurs apportent des pistes de réponses à ces questions matérielles extraordinaires.

Le principal outil de travail de ces scientifiques : l’esprit critique !

Après tout, les extra-terrestres existent peut-être; ils sont peut-être venus nous voir, mais tous les cas observés s’expliquent par des phénomènes bien physiques et réels.

Un exemple concret : Les crop-circle et le GEIPAN

On va s’immerger dans cette histoire :

Imaginez-vous agriculteur dans le nord-est de la France. Vous vous appelez Jean Claude et vous avez quelques hectares de champs de blés.

Un matin, votre champ ressemble à ça :

Images France 3 Lorraine

Vous, Jean Claude, vous pensez à des plaisantins mais votre champ est colonisé par des radiesthésistes, des adeptes de pt’its hommes verts et d’énérgies bioquantiques exprimées en bovis.

Seulement voilà, on sait qui a réalisé cette figure ! Arnaud et sa troupe sont fiers de leur expérience sociale :

Images France 3 Lorraine

Mais tu nous as parlé du GEIPAN… Il est où ? C’est quoi ?

C’est le Groupe d’étude et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés. Une unité de recherche du Centre National d’Etudes Spatiales. Vous savez, Ariane à Kourou, le Spatial Français… Pas des chèvres quoi !

Le GEIPAN est venu étudier ce crop-circle avec une méthodologie scientifique et a déterminé très rapidement son origine humaine et a même décrit dans quel ordre il a été dessiné…

Vous voyez la différence entre le radiesthésiste qui affirme que ça ne peut pas être d’origine humaine car il croit aux boules de lumière et le GEIPAN qui suspend son jugement et étudie les faits pour en trouver des causes ?

Je vous mets la suite de cette merveilleuse histoire :

Arnaud Thiry et ses compères ont réalisé une expérience en aveugle. Concevoir et dessiner un agroglyphe en secret et observer les événements qui vont faire suite… Je vous mets le lien vers la première vidéo de sa série sur les crop-circles. Soyez attentifs, on y parle d’Ockham, d’hypothèses douteuses… Une belle leçon d’esprit critique et de Zététique.

Et voilà, rasoir d’Ockham, principe de parcimonie, esprit critique et introduction à la méthodologie de recherche

J’ai introduit la notion de suspension du jugement. C’est nécessaire dans la démarche scientifique et très évident en Zététique. On va pousser un peu sur l’esprit critique demain… ou alors on va s’intéresser à un phénomène en cours…ou on verra ça ce week-end… Suspens…

Sources

Erratum

Partice me précise que le GEIPAN n’est pas venu sur le Crop Circle de Sarraltroff cité en exemple.

C’est Gilles MUNSCH, auteur du rapport VECA, enquêteur pour le GEIPAN qui est venu à titre personnel.

Le rapport VECA est un outil pour enquêteur qui permet de déterminer l’origine humaine ou non d’un Crop Circle.

En recueillant des indices sur de nombreux crop en Angleterre, Gilles Munsch a compilé une méthode d’expertise rationnelle.

Le rapport VECA est toujours utilisé comme référence pour étudier les agroglyphes.

Merci Patrice

Mon défi : Tour d’horizon de la science en 30 jours

Les règles que je me suis fixées :

  • Je publie un article par jour pendant le mois de mars 2021
  • Je traite de la méta question de LA science
  • Je fournis mes sources principales
  • Je suis faillible et peux faire des erreurs, je les reconnaitrai publiquement lors de la correction d’articles (et créditerai celui ou celle qui me le fera savoir) – pas pour des fautes d’orthographe non plus 😉 il n’y a pas d’intérêt.

J’aimerais votre avis sur mon défi :

  • est-ce une bonne idée ?
  • que souhaitez-vous que je traite ?
  • est-ce utile, avez-vous appris de mes articles ?

J’attends vos commentaires.

Partagez si vous aimez ;-)

5 commentaires

  • Oh zut, on ne peut pas dire les fautes d’orthographe 😭😭. Très bel article. Vivement demain

    Répondre
    • Oh mais si, bien sur, vous pouvez me les indiquer, c’est juste que je ne ferai pas un errata pour l’orthograffe 😉
      Par contre si vous me signalez une erreur dans le contenu, je signalerai la correction.

      Allez Cécile Oeil de Linx, où sont mes fautes ?

      Répondre
  • Une correction alors : Le GEIPAN n’est pas venu sur le crop de Sarraltroff que nous avons fait en 2018. C’est Gilles Munsch, auteur du rapport VECA, enquêteur pour le Geipan qui est venu mais à titre personnel. La presse a fait un raccourci comme d’habitude, mais autant rectifier l’erreur. Merci. Ajoutons que je collabore régulièrement avec gilles, notamment pour les CC (plusieurs vérification in situ ces dernières années). Lorsque nous avons réalisé celui qui fait l’objet de votre article, il n’était pas au courant. Certes, nous nous doutions, ma compagne et moi, que ce crop ne résisterai pas à son analyse mais il était nécessaire pour cette expérience que tout soit fait en double aveugle.

    Répondre
    • Merci pour cette correction. Je le note !
      J’apprécie le retour d’une personne proche de cette expérience sociale géniale.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :